Les crédits délégués à l'informatique dans la dernière circulaire budgétaire 2018

La dernière circulaire relative à la campagne tarifaire et budgétaire 2018 des établissements de santé, dont APMnews a eu copie, débloque notamment des crédits pour l'usage des messageries sécurisées de santé (MSSanté), les répertoires opérationnels des ressources (ROR) et la mise en œuvre de services web pour la facturation individuelle.

Adressée aux agences régionales de santé (ARS), cette circulaire, datée du 27 décembre 2018, vient compléter la première datée du 4 mai et la deuxième du 31 octobre. Elle est accompagnée d'une circulaire sur l'attribution de crédits du fonds de modernisation des établissements de santé publics et privés (FMESPP).

Elle délègue 800.000 euros dans le cadre de l'appel à projets ouvert en 2017 auprès des ARS pour développer les transmissions dématérialisées des données et informations utiles à la coordination des soins (lettre de liaison et compte rendu d'examen de biologie) via les MSSanté (lire dépêche du 23 janvier 2017).

La circulaire délègue aussi 700.000 euros au titre de l'accompagnement au déploiement du ROR qui concerne sept ARS, et 300.000 euros aux ARS Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d'Azur pour l'implémentation d'un référentiel d'échange commun entre leurs deux répertoires.

Une enveloppe de 1,8 million d'euros est quant à elle allouée au titre de la performance des systèmes d'information de gestion, afin d'aider les établissements à mettre en œuvre le service web CDRi (Consultation des Droits intégrée) dans le cadre du déploiement de la facturation individuelle.

On note également la délégation de 9,2 millions d'euros pour financer le fonctionnement des plateformes du plan France médecine génomique, et de 330.000 euros pour la constitution d'un recueil national dynamique de données sur les personnes en impasse diagnostique, dans le cadre du 3e plan national maladies rares.