L'Anap sollicite les établissements de santé sur l'informatisation de leurs processus RH

L'Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) a lancé le 25 février un appel à candidatures pour recueillir des témoignages sur l'implantation de systèmes d'information des ressources humaines (SIRH) dans l'objectif de publier des monographies sur les facteurs de réussite de ces projets informatiques.

Il s'agit pour l'Anap de recueillir des expériences de démarches SIRH dans les établissements sanitaires ou médico-sociaux sur plusieurs thématiques dont "l'information et la gestion des risques professionnels (personnel soignant et personnel médical)", "la gestion des temps et des activités", et "la dématérialisation et le portail RH".

Une dizaine de structures devraient être sélectionnées à la suite de la procédure d'inscription ouverte jusqu'au vendredi 11 mars sur le site de l'Anap.

"Chaque établissement sélectionné fera l'objet d'une visite de l'Anap, d'une journée environ, à une date convenue entre les deux parties. Cette visite sera préparée en amont (réunions téléphoniques, envois de documents, etc.)", précise l'agence.

Une synthèse de ces visites devrait donner lieu à la publication, à la fin de l'année 2016, de monographies qui permettront "d'identifier des problématiques de départ, de décrire les organisations et solution(s) choisies et les modalités retenues, de présenter les résultats et les bonnes pratiques à promouvoir, de compiler les difficultés rencontrées et les facteurs de réussite", détaille l'Anap.
Cet appel à candidatures s'inscrit dans le cadre du projet "Volet ressources humaines en systèmes d'information" de l'Anap qui entend "développer et déployer auprès des établissements de santé des outils et/ou démarches répondant à leurs besoins d'appui en matière de SIRH".

Il fait suite à une enquête nationale réalisée sous l'égide de l'agence en décembre 2014 pour "faire une photographie de la situation du SIRH dans les établissements" et dont les résultats ont été rendus publics le 9 février dernier.

Mettant en avant un taux de réponse "extrêmement élevé" avec 156 répondants représentatifs de tous les types d'établissements, le rapport d'analyse de l'enquête relève un "fort intérêt des établissements pour la thématique SIRH".

FAIBLE TAUX DE DÉMATERIALISATION

Le rapport d'analyse constate toutefois que "le taux de dématérialisation des principaux formulaires est faible". Ainsi, 19% des répondants de l'enquête n'ont fait état d'aucune démarche SIRH prévue dans leur établissement.

Dans le détail, 57 % des établissements indiquent ne pas avoir de solution de dématérialisation pour les formulaires de demande d'absence, 63% pour les remboursements de frais, 52% pour les demandes de formation et 76% pour les demandes de mobilité.

Il n'existe par ailleurs de portail RH que dans 28% des établissements répondants.

Si certains processus RH sont historiquement bien informatisés, notamment par le recours à des progiciels disponibles sur le marché (c'est le cas pour 75 % des répondants de l'enquête pour la gestion administrative, pour 79 % d'entre eux pour la gestion de la paye et 59% pour la gestion de la formation), le recrutement, les conditions de travail, la gestion des compétences et des relations sociales sont les moins informatisés.

L'Anap ajoute que le recrutement est un processus très peu informatisé (55% des établissements ne font remonter aucune informatisation) "bien que la valeur ajoutée d'une dématérialisation soit avérée".

Du côté de la conduite de projet informatique, "au moins 55% des établissements n'ont pas conduit d'analyse de risque/impact", note l'Anap, estimant que "ce pourcentage traduit une carence encore largement répandue dans la gestion de projets d'informatisation dans les établissements de santé".

Les personnels des établissements de santé qui ont répondu à l'enquête ont également exprimé leurs attentes en matière d'accompagnement et d'appui "aussi bien sur des sujets de pratiques RH pures (cartographie de processus RH, tableau de bord RH type…) que de SIRH (autodiagnostic, REX, cahier des charges-type…)", indique l'Anap.

L'agence entend lancer des travaux en ce sens en 2016 afin de "produire un outil d'autodiagnostic SIRH" et un "cahier des charges-type SIRH".

 Le rapport d'analyse "Enquête sur le SIRH en établissement sanitaire et médico-social" de l'Anap (PDF - 1,7 Mo)