La numérisation, "priorité urgente" des directeurs financiers d'établissements de santé (étude Siemens)

Une étude réalisée fin 2015 par les services financiers de Siemens (SFS) auprès des directeurs financiers d'établissements de santé dans 13 pays relève que plus de la moitié des répondants placent les investissements dans les technologies médicales de numérisation comme une "priorité urgente".

La numérisation et l'automatisation des procédés médicaux est jugée importante "en raison de l'évolution vers la détection précoce, les modèles de remboursement basés sur la valeur et non le nombre de procédures, et la gestion de la santé de la population", détaille Siemens dans un communiqué diffusé le 7 avril.

Les trois priorités des directeurs financiers dans ce domaine sont "l'imagerie diagnostique", "les technologies de l'information et la gestion électronique des dossiers des patients", et "la chirurgie et son automatisation".

Cette étude qualitative intitulée "Taking the pulse" a été réalisée par téléphone entre août et octobre 2015 auprès de plus de 100 directeurs financiers d'établissements de santé de Chine, France, Allemagne, Inde, Norvège, Pologne, Russie, Espagne, Suède, Tunisie, Royaume-Uni et des Etats-Unis.

Le "renforcement des tendances technologies et de digitalisation dans la santé" est identifié comme l'un des "quatre points de pression communs" auxquels sont confrontés les établissements de santé dans le monde, avec "l'évolution démographique", "l'évolution des besoins des patients" et "la nécessité de réformes".